contactsplan du site
  la maison revues livres  

La Maison 
Des revues qu'on 
réimprime
 


Une revue, qui est un lieu de confrontations et de création, est avant tout une chose vivante, un haut lieu de vie.

En 1975, il y a bientôt trente ans, je publiai la réimpression de La Révolution surréaliste. Première étape d'une aventure commencée trois ans plus tôt avec l'édition du premier volume de la Bibliographie des revues et journaux littéraires établie avec André Vasseur, et la réimpression de la revue SIC. À ce jour, La Révolution surréaliste a été réimprimée quatre fois, SIC trois fois et toute une activité d'édition s'est créée autour de ce qui était alors un simple pari issu d'une passion.

Le pari ? Republier les petites revues d'avant-garde du début du siècle à plusieurs milliers d'exemplaires, en fac-similé, faire découvrir et apprécier dans leur éclat d'origine, par un public français et international, ces documents passionnants, insolites que l'on croyait éphémères, leur permettant d'échapper à l'oubli et au mépris que provoque l'ignorance.

Si la Bibliographie des revues initie la connaissance des revues et de leurs grandes lignes, la réimpression livre leur chair, leur esprit. Une trentaine de revues européennes ont été rééditées avec un soin et des prix qui ont assuré notre réputation dans le monde entier.

Parallèlement à ces travaux, j'ai voulu en savoir plus sur les revues contemporaines jusqu'à m'y impliquer. Ainsi furent établies les deux éditions de l'Enquête-poésie auprès des revues littéraires publiées en 1981 et 1983 qui me conduisirent naturellement à la création du Marché de la poésie en 1983. Ce marché annuel, qui se tient sur la place Saint-Sulpice, accueille plusieurs centaines de revues actuelles.

En même temps que le désir du chercheur j'assouvissais celui de l'éditeur qui réalise ses rêves à travers ceux des autres. En 1976, je créai, avec Wolfgang Leiner, Œuvres & Critiques, revue internationale d'étude de la réception critique des œuvres littéraires. La collaboration dura dix ans ; puis ce fut, avec Jean Jamin et Michel Leiris, Gradhiva, en 1986 ; Genesis, en 1992 et, en 1993, Ostinato rigore et Xoana. Entre temps, en 1990, la Revue d'esthétique nous rejoignait et Vertigo assurait en 1994 sa réapparition aux éditions JMP en célébrant… "la disparition". Avec Positif, arrivé en juillet 1996, le champ s'élargissait encore.

En 1998, cap sur l'architecture : je reprends l'Architecture d'Aujourd'hui et Techniques et Architecture. Dans la logique de ma vision éditoriale et dans la foulée j'adjoins au duo le mensuel Parpaings que je crée. Cette expérience unique de cohabitation de revues couvrant les domaines de la littérature, des arts et des sciences humaines, autorise les échanges les plus féconds et inattendus.

Collectionneur de revues ? Conservateur ? Historien des revues ? Bibliographe ? Libraire des revues ? Directeur de revues ? Éditeur de revues ? Plus encore, amateur de revues.

Jean-Michel Place

® 2017 Nouvelles Éditions Jean-Michel Place, 12 rue Pierre et Marie Curie 75005 Paris, France. Tous droits réservés.